Header Ads

Les prisonniers politiques rifains en grève de la faim




Le prisonnier politique rifain Achraf Yakhloufi, maltraité à la prison d'Oukacha, est en grève de la faim depuis mercredi dernier, a annoncé ce matin un membre de sa famille.

Le prisonnier a observé la grève aprés son transfert forcé à la prison de Tiffelt le jeudi 30 août, le jour même où le leader du mouvement Hirak Nasser Zefzafi a entamé une grève de la faim et de soif illimitée, avec d’autres prisonniers politiques tels que Mohamed El Haki ou Rabie El Ablak.

Quant au journaliste citoyen Rabie El Ablak, c'est la sixième grève de la faim à l’intérieur de la prison d’Oukacha, son état actuel de santé est gravement détérioré par les multiples grèves de la faim.

Le prisonnier politique Bader Eddine Boullajal, libéré à l'occasion de la fête Aid El Adha, a annoncé dans une interview à la presse locale que les grèves de la faim sont la seule forme de lutte que nous pouvons mener derrière les barreaux.

Le leader de la contestation, Nasser Zefzafi, quant à lui, il est à son quatrième jour de grève de la faim et de soif.

En ce qui concerne les mineurs en grève de la faim dans prison des jeunes à Nador, selon une source locale, après des négociations et des promesses d'accomplir leurs demandes, les enfants mineurs détenus au centre pour mineurs (Prison) à Nador: Bilal, Imad, Mousâab et Waïl ont suspendu leur grève de la faim.

Aucun commentaire