Header Ads

Des prisonniers politiques rifains en grève de la faim




Depuis le 23 mai 2018, des prisonniers politiques rifains dans la prison d'Okacha, notamment Nasser Zefzafi,  ont observé une grève de la faim ouverte afin de dénoncer les conditions de détention et réclamer notamment:

1. Le regroupement de tous les détenus à Okacha dans un seul quartier
2. La levée de toutes les formes d'isolement et de confinement solitaire de longue durée dans une cellule disciplinaire individuelle pour Nasser Zefzafi et Hamid el MAHDAOUI
3. L’arrêt de toutes les formes de harcèlement à leur encontre
4. Le respect de leur dignité et la dignité de leurs familles
5. Le droit d’accès aux soins médicaux
6. Le droit à une alimentation de bonne qualité, suffisante et équilibrée
7. Le droit à la promenade
8. Le droit des détenus de maintenir leur hygiène corporelle (douches...)
9. Le droit d’accès au téléphone et les moyens de communication avec l’extérieur
10. Le droit de visite dans des conditions humanitaires
11.La communication avec leurs familles, leurs proches et amis.

A cet égard, l’AMDH a adressé une lettre au ministre d'Etat chargé des Droits de l'Homme, M. Mustapha Ramid, le président du Parquet général et le délégué général à d'administration pénitentiaire et de la réinsertion, pour les inciter à intervenir dans l’urgence pour secourir les grévistes de la faim qui -selon leur famille et leur défense- se détériorent, et d'autres groupes de détenus du mouvement rifain sont susceptibles de suivre le mouvement de grève.

L'AMDH a appelé également dans sa lettre à ouvrir un dialogue urgent avec les grévistes pour examiner leurs demandes justes et légitimes et traiter cette situation avant toute tragédie ou des complications graves sur leur santé, dans le respect du droit à la vie et du droit à l'intégrité physique et à la sécurité personnelle. L'organisation de la défense des droits humains a pareillement réclamé ouvrir une enquête au sujet des harcèlements qu’ils encourent au sein de l’établissement pénitentiaire et connaître les circonstances qui ont accompagné leur arrestation et leur suivi.

Aucun commentaire